Le ministre de l’Action et des Comptes publics a confirmé aujourd’hui que le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu entrerait en vigueur le 1er janvier 2019. Le gouvernement s’entête donc dans la mise en place d’une réforme conçue sans réelle concertation qui fera des entreprises des collecteurs d’impôts pour le compte de Bercy et représentera un coût significatif, particulièrement lourd pour les TPE et PME.